Senbòl bòbòl ?

Un court-métrage documentaire du compte YouTube « 7rochelle » , sur les utilisations contemporaines des symboles Adinkra dans l’art africain et dans la diaspora africaine. Cette catégorie de signes est réputée comme provenant des peuples Akan (Afrique de l’Ouest). Ce reportage est intéressant par la question qu’il peut donner à se poser sur le « glissement » du sens que l’on accorde aux signes en fonction des contextes historiques.

Graphisme & politique

Les groupes politiques usent et parfois abusent largement de la communication visuelle pour atteindre leurs publics. Mais, contrairement à ce que dit l’auteur Zvonimir Novak, dans cette entrevue réalisée en 2016, dans un monde où le divertissement fait loi, et dans les pays comme la Guadeloupe où l’illettrisme est très répandu, l’efficacité est elle toujours au rendez-vous dans les graphismes et par les méthodes de communication traditionnelles ?

Pouvoirs des symboles

Marcel Locquin (1922-2009), est un chercheur français qui s’est intéressé en son temps à la compréhension de l’homme par le biais de plusieurs disciplines, mais particulièrement à travers la mycologie (science étudiant les champignons) et la linguistique (étude du langage). Là, voici un extrait d’une de ses conférences, une vidéo mise en ligne sur la chaîne d’Ergonia, une maison d’édition qui se présente comme spécialisée dans l’ésotérisme, l’occultisme et la philosophie.

Au delà de l’alerte « automatique » que ces mots risquent de déclencher chez la plupart d’entre-nous, je vous invite à ne visionner que cet extrait qui peut permettre, si ce n’est de comprendre, de réfléchir sur le(s) lien(s) qui peu(ven)t exister entre la promotion permanente de l’utilisation intensive des médias audiovisuels et le développement de certains comportements dans nos diverses sociétés…

« Graphisme indigène »

 

La pensée graphique s’exprime et s’interprète diversement de par le monde, depuis toujours.

Voici une animation de présentation d’un projet final pour un cours de Design industriel/Communication visuelle pour l’université pontificale catholique de Rio de Janeiro (Brésil). Ce travail de Ricardo Artur Pereira Carvalho traite de l’interprétation des motifs de peinture de corps Asurini, enregistrées et décrites par l’anthropologue Regina Pollo Müller.

Cette illustration d’étude montre un exemple du degré de conceptualisation visuelle contenu dans la plupart des formes de cultures, dites traditionnelles, perçues souvent comme « sauvages » encore de nos jours…